Menbur Buren Beige 0eUPF2R

SKU429359595351445
Menbur Buren Beige 0eUPF2R
Menbur Buren Beige
Tel : 04 95 52 95 00 | Colors of California Cristina Noir YDXUaqY
Recherche
Made by SARENZA Bombay Babes Escarpins 1 Jaune Mp6cnoa9wp
, présenter son mémoire
MANHATTEN Mocassins en cuir jqzMyXhxx
UGG W Bailey Button II Marron riiKEOiM
Un commentaire

Introduction

Partie I. Présentation des courants méthodologiques et des études scientifiques dans le domaine de l’apprentissage de la prononciation

Chapitre 1.1. Méthode verbo-tonale

1.1.1. Bases théoriques et postulats

1.1.2. Méthodes de l’analyse expérimentale

1.1.3. Méthodes de correction de la prononciation, typologie d’activités

Chapitre 1.2. Méthode articulatoire

1.2.1. Bases théoriques et postulats

1.2.2. Méthodes de l’analyse expérimentale

1.2.3. Typologie d’activités

Chapitre 1.3. Analyse contrastive de la méthode verbo tonale et de la méthode articulatoire

1.3.1. Points forts et points faibles des deux méthodologies: point de vue des chercheurs

1.3.2. Mon point de vue

Chapitre 1.4. Présentation des recherches scientifiques: analyse des fréquences acoustiques

1.4.1. Définition des notions relatives à l’analyse fréquentielle (fréquence, formant, spectre sonore, spectre moyen à long terme)

1.4.2. Présentation de l’étude comparatiste des spectres moyens à long terme de différentes langues (Byrne)

1.4.3. Domaines d’application de l’étude des fréquences (Hz): élaboration des logiciels de reconnaissance vocale, rééducation des sourds, enseignement de la prononciation des LE

Chapitre 1.5. Problème de la perception/production des sons d’une langue étrangère

1.5.1. Perception des sons du point de vue des théories (neuro)cognitivistes

1.5.1.1. Perception catégorielle

1.5.1.2. Perception directe

Partie II. Analyse des méthodes alternatives de l’enseignement de la prononciation (à la base des recherches scientifiques mentionnées ci-dessus)

Chapitre 2.1. Logiciels de reconnaissance vocale

2.1.1. Application des analyses fréquentielles dans le développement des logiciels de reconnaissance vocale

2.1.2. Présentation des logiciels de reconnaissance vocaleutilisés dans l’apprentissage de la prononciation (ex.Sanako/TellMeMore)

2.1.2.1. Traitement du problème de perception/production des sons

2.1.2.2. Evaluation de la prononciation des apprenants

Chapitre 2.2. Méthode Tomatis

2.2.1. Postulats de la méthode

2.2.2. Analyse du fonctionnement et de l’efficacité de la correction fréquentielle globale

Conclusion

Sofiya Kobylyanskaya

Etudiante en Master 2 Didactique du français langue étrangère à l'Université Paris-3, Sorbonne Nouvelle

More Posts

Ce serait bien, Sofiya, d’indiquer une catégorie à votre billet… Par ailleurs, ce serait extrêmement utile à votre lecteur de nous donner en un court paragraphe le pourquoi et le comment d’un tel plan…

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Zaza Pata Bottines Anais 133k2
.

Des sources radioactives peuvent être temporairement utilisées dans ces laboratoires souterrains en vue de l'expérimentation.

Dans ces laboratoires, l'entreposage ou le stockage des déchets radioactifs est interdit.

Un centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs est une installation nucléaire de base.

« La réversibilité est la capacité, pour les générations successives, soit de poursuivre la construction puis l'exploitation des tranches successives d'un stockage, soit de réévaluer les choix définis antérieurement et de faire évoluer les solutions de gestion.

« La réversibilité est mise en œuvre par la progressivité de la construction, l'adaptabilité de la conception et la flexibilité d'exploitation d'un stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs permettant d'intégrer le progrès technologique et de s'adapter aux évolutions possibles de l'inventaire des déchets consécutives notamment à une évolution de la politique énergétique. Elle inclut la possibilité de récupérer des colis de déchets déjà stockés selon des modalités et pendant une durée cohérentes avec la stratégie d'exploitation et de fermeture du stockage.

« Le caractère réversible d'un stockage en couche géologique profonde doit être assuré dans le respect de la protection des intérêts mentionnés à l'article L. 593-1 . Des revues de la mise en œuvre du principe de réversibilité dans un stockage en couche géologique profonde sont organisées au moins tous les cinq ans, en cohérence avec les réexamens périodiques prévus à l'article L. 593-18 .

« Afin de garantir la participation des citoyens tout au long de la vie d'une installation de stockage en couche géologique profonde, l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs élabore et met à jour, tous les cinq ans, en concertation avec l'ensemble des parties prenantes et le public, un plan directeur de l'exploitation de celle-ci.

« L'exploitation du centre débute par une phase industrielle pilote permettant de conforter le caractère réversible et la démonstration de sûreté de l'installation, notamment par un programme d'essais in situ. Tous les colis de déchets doivent rester aisément récupérables durant cette phase. La phase industrielle pilote comprend des essais de récupération de colis de déchets. »

Par dérogation aux règles applicables aux autres installations nucléaires de base : - la demande d'autorisation de création doit concerner une couche géologique ayant fait l'objet d'études au moyen d'un laboratoire souterrain ; « - les deux dernières phrases du III de l'article L. 593-6 , le second alinéa du III de l'article L. 593-7 et New Look Bottines pointues à petits talons od1Vts
ne s'appliquent qu'à compter de la délivrance de l'autorisation de mise en service mentionnée à l'article L. 593-11 . Celle-ci ne peut être accordée que si l'exploitant est propriétaire des terrains servant d'assiette aux installations de surface et des tréfonds contenant les ouvrages souterrains ou s'il a obtenu l'engagement du propriétaire des terrains de respecter les obligations qui lui incombent en application de l'article L. 596-5 ; « - pour l'application du titre IX du présent livre, les tréfonds contenant les ouvrages souterrains peuvent tenir lieu de terrain servant d'assiette pour ces ouvrages ; » - le dépôt de la demande d'autorisation de création du centre est précédé d'un débat public au sens de l'article L. 121-1 sur la base d'un dossier réalisé par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs créée à l'article L. 542-12. « Le délai de cinq ans mentionné à l'article L. 121-12 est porté à dix ans. Le présent alinéa ne s'applique pas aux nouvelles autorisations mentionnées à l'article L. 593-14 relatives au centre ; » - la demande d'autorisation de création du centre donne lieu à un rapport de la commission nationale mentionnée à l'article L. 542-3 , à un avis de l'Autorité de sûreté nucléaire et au recueil de l'avis des collectivités territoriales situées en tout ou partie dans une zone de consultation définie par décret ; - la demande est transmise, accompagnée du compte rendu du débat public, du rapport de la commission nationale mentionnée à l'article L. 542-3 et de l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire, à l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, qui l'évalue et rend compte de ses travaux aux commissions compétentes de l'Assemblée nationale et du Sénat ; « - lors de l'examen de la demande d'autorisation de création, la sûreté du centre est appréciée au regard des différentes étapes de sa gestion, y compris sa fermeture définitive. Seule une loi peut autoriser celle-ci. L'autorisation fixe la durée minimale pendant laquelle, à titre de précaution, la réversibilité du stockage doit être assurée. Cette durée ne peut être inférieure à cent ans. L'autorisation de création du centre est délivrée par décret en Conseil d'Etat, pris selon les modalités définies à l'article L. 593-8 , sous réserve que le projet respecte les conditions fixées au présent article ; « - l'autorisation de mise en service mentionnée à l'article L. 593-11 est limitée à la phase industrielle pilote.

  • Contact

    Académie de Nivelles

    Avenue Albert et Elisabeth, 10 B-1400 Nivelles 067/21 62 46 [email protected]

Ce site a été réalisé par l' Agence Be-WebCom' spécialiste en Web Communication et Web Marketing
Powered by Made by SARENZA Shoe Officer 8 Bordeaux HPf8rdQ
WordPress.